SAS-STRAT

Agriculture durable et sol (SAS-STRAT)

Unité de recherche : SEED
Début : 2012
Fin : 2013

L’émergence du concept de services écosystémiques a permis de reconnaître les qualités et fonctions multiples des sols, au-delà de ses aspect bio-physico-chimiques. Toutefois, les sols sont encore trop peu étudiés du point de vue des sciences humaines, alors qu’ils peuvent être au cœur d’enjeux, tels que les conflits liés à l’utilisation du sol et à la valeur du sol, qui menacent la gestion durable des sols.
Le projet de recherche SAS-STRAT a pour objectif général d’identifier, décrire et analyser les conditions et les moyens nécessaires pour une gestion durable des sols agricoles, en prenant compte la variété actuelle et/ou potentielle de la qualité des sols, y compris au-delà des aspects de production agricole. A cette fin, une analyse comparative entre trois études de cas au Pays Bas, Belgique et France est réalisée. Le cas belge considéré est celui du développement de l’agriculture de conservation des sols et plus particulièrement de la diffusion de ce modèle à travers l’association GREENOTEC, asbl active depuis une quinzaine d'années dans ce domaine. L'étude se concentre sur l’analyse des trajectoires de transition de la gestion du sol, tant à un niveau individuel (agriculteurs) que collectif (associations, institutions). L’objectif de la collaboration avec Greenotec est de réaliser une analyse socio-historique de l’innovation organisationnelle et socio-technique dans le but de comprendre comment l’innovation collective modifie et transforme la conception de ce qu’est un sol de qualité. Le contexte législatif relatif à la gestion des sols agricoles en Wallonie est également pris en compte, afin d’identifier l’impact de celui-ci sur le développement et la pérennisation des innovations organisationnelles et techniques développées en vue d’une meilleure gestion des sols agricoles.

Plus d'informations : www.dsge-arlon.ulg.ac.be/SEED/index.php?option=com_content&task=view&id=59&Itemid=69