Différenciations sociospatiales et gouvernance municipale dans les banlieues de Beyrouth : à travers l'exemple de Sahel AlMatn AlJanoubi et des municipalités de Chiyah, Ghobeiri et Furn AlChebbak

Unité de recherche : LEMA
Auteur : FARAH Jihad

La thèse avance qu'au-delà des polarisations communautaires et socioéconomiques, les politiques urbaines municipales peuvent être un facteur important dans la consolidation des dynamiques de fragmentation urbaine. La fragmentation urbaine est entendue ici en termes politiques et territoriaux: comme un système d'organisation territorial basé sur la prolifération et l'articulation de "sphères publiques" plus ou moins indépendantes liées à des échelles territoriales et des conceptions de citoyennetés différentes en milieu urbain. La thèse essaie d'abord d'en monter une modélisation pour le cas de Beyrouth et ses banlieues, tout en identifiant le rôle qu'y joue la gouvernance des politiques urbaines municipales. L'argumentation mobilise aussi bien les outils de l'analyse territoriale que ceux de la gouvernance et des politiques urbaines.

Plus d'infos