Thématiques de recherche /
Attractivité de la ville, du territoire et du milieu rural

Attractivité Ce thème envisage les mécanismes de développement territorial qui conduisent à renforcer ou, au contraire, à déforcer l’attractivité des territoires. La recherche porte tant sur l’échelle régionale que sur l’échelle locale des bassins de vie urbains et ruraux.

A l’échelle régionale, l’accent est mis sur le sujet de la localisation des activités économiques et sur les facteurs de compétitivité des territoires.

A l’échelle locale, on aborde l’enjeu de l’étalement urbain et des freins au retour des habitants et des activités au sein des tissus urbains et des principaux noyaux d’habitat ruraux. La mixité sociale et fonctionnelle est prise en compte.

Ce thème intègre l’analyse des outils de la politique foncière de même que les processus de production immobilière. En fait également partie, l’étude des multiples dimensions d’une politique de la ville (emploi, logement, intégration sociale, transport…) et celle de la place des infrastructures vertes en matière d’attractivité économique et de qualité de vie.

 

Expertise 2013 - 2014

Actualisation de l’inventaire SAR
Suite à la désindustrialisation des bassins économiques traditionnels depuis les années 70 et au transfert massif d’entreprises vers les parcs d’activités, de nombreux sites abandonnés marquent les paysages urbains et ruraux de Wallonie et nécessitent une réaffectation appropriée. La Région wallonne a introduit le concept de SAR – sites à réaménager – concept couvrant des sites ayant hébergé des activités économiques ou autres à l'exception du logement.Le Lepur en association momentanée avec les bureaux d’étude CONVERTO et WALPHOT a été désigné comme opérateur en vue de réaliser l'actualisation de l'inventaire des SAR.
Les objectifs de l'actualisation de l'inventaire sont :
• constituer une base de données portant sur l’ensemble de la Wallonie ;
• connaître l'évolution des sites déjà répertoriés ;
• répertorier les nouveaux sites ;
• identifier les opportunités de reconversion ;
• constituer une base de données permettant d’objectiver les décisions en matière d'octroi de subventions par le Gouvernement wallon.
Une méthodologie appropriée basée sur le croisement de plusieurs données spatiales et sectorielles est développée pour la recherche de nouveaux SAR. Chaque SAR répertorié (SAR existant, SAR reconverti ou nouveau SAR) est analysé lors d’une visite de terrain et fait l’objet d’un dossier établi en collaboration avec les communes. Les données sont encodées dans des tables à thème et seront intégrées dans la base de données de la Région wallonne (DGO4).
Pilotes scientifiques :Jacques Teller , Guenael Devillet, Jean-Marc Lambotte
Chercheurs : Gilles Condé, Isabelle Dalimier, Mathieu Jaspard, Gilles Lacroix, Pierre Stevens, Juan Vazquez Parras

Recherche CPDT / subvention 2011 - 2012

Etude prospective et stratégique au Nord de la E 42 (aéroport de Charleroi) - Expertise spécifique
Charleroi jouit de la présence d’un aéroport régional,l’aéroport de Charleroi- Brussels South Charleroi Airport -BSCA en plein essor dédié au transport des voyageurs. Afin d’optimaliser les retombées économiques du développement aéroportuaire et d’encourager les projets privés complémentaires, le  Gouvernement wallon a demandé une analyse des potentialités de développement des terrains au Nord de la ceinture autoroutière qui jusqu'ici ont une vocation agricole (plateau Hesbignon).
L’étude prospective vise à réfléchir aux différents enjeux spatiaux  à court, moyen et long terme  et à définir plusieurs scenarios d'orientations et leurs implications.

Pilote scientifique :Jacques Teller , M.F. Godart, Yves Hanin, B. Wayens
Chercheur : Véronique Boniver

Retombées des zones d'activité économique au niveau communal - Expertise spécifique
La création d’une zone d’activité économique sur le territoire de la commune a des conséquences et des retombées pour celle-ci. Tenant compte de la suppression de la taxe sur la force motrice, et de l’effet Nimby, les communes sont de moins en moins favorables à accueillir des activités économiques.
La présente recherche est décomposée en deux grands volets :
1) La mesure des impacts  sur le plan économique
2) L’identification de pistes de solution en vue d’inciter les communes à accueillir ou développer, sur leur territoire, de nouveaux espaces dédiés à l’activité économique

Pilote scientifique :Jacques Teller
Chercheur : Bruno Bianchet, Guillaume Xhignesse

Analyse des nouvelles formes de développement de l'activité économique et de leurs liens au territoire
Dans une perspective de développement territorial, il s’agit de mieux percevoir les enjeux induits par les nouvelles formes de développement de l’activité économique en lien avec l’essor dans le secteur des TIC,  les formes d’innovation centrées « utilisateurs » et les conséquences territoriales du développement de ces activités tant au niveau des dynamiques de concentration et métropolisation que du point de vue de la mobilité ou de l’aménagement des zones d’activités économiques.
L’analyse doit permettre de comprendre comment ces phénomènes se traduisent en Wallonie, mais aussi percevoir les enjeux et inclure une dimension comparative et prospective.

Pilote scientifique : Bernard Surlemont
Chercheur : Zineb AOUNI

Recherche CPDT / subvention 2009 - 2010

Gestion des zones d'activité économique existantes - Thème 1B
Dans un contexte de développement durable et dans la perspective du renchérissement du prix des carburants, cette recherche vise à identifier les freins et à évaluer les outils de mise en œuvre d’une logique de mixité raisonnée des fonctions et de gestion parcimonieuse du sol au sein des parcs d’activités économiques wallons ; elle analyse les aspects liés à la densification des parcs, la requalification des friches industrielles, l’adéquation de l’offre foncière avec le profil des entreprises, la proximité d’autres fonctions….Parallèlement, les opérateurs de développement économique et les autorités locales sont interrogés sur les difficultés qu'ils rencontrent dans la politique d’accueil des entreprises et sur les stimulants possibles pour y remédier.

Pilote scientifique : Jean-Marie Halleux
Chercheurs : Jean-Marc Lambotte, Christophe Schenke, France-Laure Labeeuw

Implantations commerciales – Expertise Spécifique
Cette expertise spécifique a pour but la finalisation d'un outil d'analyse initié sous la précédente subvention et permettant d'objectiver la prise de décision en matière d'implantations commerciales. Elle s'inscrit dans la perspective de la transcription de la directive « Services » qui implique l'adaptation du permis socio-économique.
Les critères portant notamment sur le respect de la hiérarchie urbaine, sur l'accessibilité par les alternatives à la voiture et sur la mixité avec le logement, définis dans la précédente législature sont modulés selon différents types de commerces : biens de consommation courante ou semi-courante, peu pondéreux ou pondéreux.
Ensuite, ces critères doivent être validés par un panel d'experts techniques (UCM, syndicats, FEDIS...), par l'administration régionale, par des représentants de communes et par les Ministres de l'Aménagement du territoire et de l'Economie et confrontés aux projets ayant fait l'objet d'une demande de permis socio-économique entre 2000 et 2008.

Pilote scientifique : Bernadette Mérenne
Chercheur : Jean-Marc Lambotte