Thématiques de recherche /
Potentiels environnementaux et énergétiques liés à l'organisation de l'espace urbain et rural

Potentiel Ce thème de recherche porte sur le rôle de l’aménagement du territoire en termes de gestion des ressources naturelles (sol, air, eau), du patrimoine naturel et de la biodiversité. Ces enjeux sont aujourd’hui largement relayés par des engagements internationaux dans la lutte contre les changements climatiques. L’organisation de l’espace urbain et rural est ici conçu comme un facteur déterminant en terme de consommation d’énergie, en particulier dans le secteur des transports et du résidentiel, et de production d’énergies renouvelables (cogénération, éolien, réseaux de chaleur etc.). L’articulation spatiale de ces préoccupations et de ces politiques est un champ d’études et de recherches qui repose sur l’analyse prospective à différentes échelles territoriales.

Expertise /2012

Elaboration d’un référentiel « quartiers durables »
L’étude consiste à opérationnaliser le concept de quartier durable en objectivant les critères à respecter pour prétendre à ce label, considérant que tous les quartiers n’ont pas nécessairement pour vocation d’entrer dans cette démarche. Il s'agit concrètement de fournir un référentiel servant de guide à l’élaboration et à l’évaluation d'un projet de quartier durable. Ce référentiel est destiné aux acteurs tels que les communes ou les promoteurs immobiliers.
Basé sur 24 critères regroupés en cinq thématiques, le référentiel facilite l’évaluation d’un projet de quartier durable en la rendant aisée et réalisable en deux jours. L’ensemble des critères sont expliqués dans un langage simple et explicite, complétés d’exemples de bonnes pratiques et illustrés de projets réalisés, de photos ou de schémas.
Ce projet s’inscrit dans le cadre de la Déclaration de Politique Régionale par laquelle le Gouvernement wallon s’est engagé à soutenir des opérations innovantes en matière de quartiers durables, notamment à travers une démarche de labellisation.

Pilotes scientifiques : Jacques Teller, Anne-Françoise Marique
Chercheurs : Florence Godard, Véronique Loiseau

 

Recherche CPDT/ subvention 2011 - 2012

La biodiversité en Wallonie sous l'angle des dynamiques écosystémiques
L'étude examine l’hypothèse de la dynamique naturelle au regard des conditions méso-écologiques principales (climat, sol, eau, relief) et de l’histoire biogéographique du territoire.
Elle vise le développement d’un outil d’orientation de la politique d’aménagement du territoire d’aide à la décision en matière de stratégie territoriale de conservation de la nature en Wallonie.qui s’appuiera sur le développement d’un modèle mettant en relation la biodiversité avec les dynamiques éco-systémiques.
Les résultats constitueront un référentiel régional spatialisé utile pour la détermination de mesures de compensation planologique pertinentes.
Différents scénarios de conservation et de développement de la biodiversité régionale seront mis en évidence et déclinés sous forme quantitative et spatialisée (cartes).

Pilote scientifique : Emmanuel Sérusiaux
Chercheur : Sébastien Hendrickxs, Claire van der Kaa

Recherche CPDT/ subvention 2009 - 2010

Eco-zoning - Thème 1A
La recherche vise à contribuer à la définition du concept d'éco-zoning en y associant les principes du développement durable ainsi que l’intégration de la biodiversité.
Trois aspects principaux sont pris en compte : la localisation, l'aménagement et les flux inter-entreprises.
Les aspects de la localisation et d’aménagement s'appuient sur les travaux déjà réalisés par la CPDT complétés par des expériences d'autres pays (Allemagne, Suisse, Pays-Bas, pays nordiques …). La recherche ambitionne de cibler les étapes nécessaires à la création d’un éco-zoning, de répertorier les acteurs principaux et d’analyser les modalités afin d’identifier les bonnes pratiques transposables en Région wallonne. Les projets existants en Région wallonne font également l'objet d'une évaluation spécifique.
L’aspect des flux inter-entreprises développe le concept de l’« écologie industrielle » sur base de la littérature internationale. Les thèmes analysés sont la gestion des flux énergétiques (cogénération) et la complémentarité entre entreprises pour la gestion des déchets, pour les transports de marchandises et des travailleurs et pour certains services.

Pilote scientifique : Emmanuel Sérusiaux
Chercheurs : Claire Van der Kaa, Claude Doppagne, Alexandra Bory

Structuration du territoire pour répondre aux objectifs de réduction des émissions de GES - Thème 2B
Le but de cette recherche est d’apporter la contribution de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire à la réduction des gaz à effet de serre en Wallonie
La méthodologie d’étude identifie des variables structurantes mettant en relation des indicateurs territoriaux relatifs aux caractéristiques sociodémographiques (taille des ménages, revenus), à la forme urbaine (densité, mixité) et aux comportements de mobilité quotidienne et résidentielle (choix modaux, distance parcourue). L’objectif est d’élaborer une modélisation permettant d’évaluer quantitativement et de spatialiser les émissions de CO2 provenant du stock bâti à l’échelle des secteurs statistiques pour l’ensemble de la Région wallonne.

In fine, l’étude envisage des scenarii testant l’impact sur les émissions de CO2 de différentes politiques d’occupation du sol et de mobilité telles que la suppression de zones urbanisables, la densification, le recentrage autour des centres et des gares… dans une perspective d’une valorisation des noyaux d'habitat existant.
Les résultats de cette recherche alimenteront le Plan air-climat-énergie qui sera élaboré par le Gouvernement pour assurer la mise en œuvre des engagements pris à Copenhague en décembre 2009.

Pilote scientifique : Jacques Teller
Chercheurs : Sébastien Dujardin, France-Laure Labeeuw, Eric Melin, François Pirart